Femmes, toutes mères

Toutes les femmes sont des mères...

Toutes les femmes sont des mères

Toutes les femmes sont des mères. Voilà mon postulat en cette semaine de fête des mères. C’est bien sûr l’occasion de chérir celle qui vous a donné la vie ou d’avoir une pensée si elle n’est plus de ce monde.

Femmes maternantes

Devenir maman est en effet pour les femmes un moment clé dans la vie, que ce soit par choix ou par accident. La maternité est bien souvent vécue comme une source de bonheur, de fierté et d’épanouissement personnel. Cela implique néanmoins de nombreuses responsabilités : celle d’élever ses enfants, de les nourrir, de les éduquer et de les protéger. Être une mère, c’est souvent être un pilier dans la vie de famille, en prenant soin de sa progéniture au quotidien et en veillant à son bien-être.

Ces femmes jonglent entre ce rôle, leur vie professionnelle et leur vie sociale, faisant au mieux pour concilier tous ces aspects de leur vie, même si les pères sont bien sûr présents. La parentalité est une responsabilité partagée, d’autant plus depuis la mise en place du congé parental.

Il n’est pas rare toutefois que la maternité soit source de stress et de pression, les mamans se sentant parfois coupables de ne pas être à la hauteur ou parfaites, avec un risque d’épuisement. Et bien sûr, il arrive que ces femmes soient des mamans célibataires, avec un père absent ou avec un mode de garde alternée.

Femmes porteuses de projet

Voilà posé le cadre de la mère telle que perçue traditionnellement par la société. Mais qu’en est-il concernant les femmes dites nullipares, pour des raisons médicales ou personnelles ? Si elles n’ont pas d’enfants de chair nés, elles donnent  souvent vie à des projets, qu’elles couvent aussi fièrement. C’est l’essence yin, ces fameuses valeurs qui caractérisent les femmes. Elles portent en elles par nature la vie, la création, la douceur.  Aussi, la maternité ne se limite pas à la seule notion de procréation biologique. Elle s’étend à cette capacité de créer, d’aimer et de prendre soin. Certaines portent des projets professionnels, d’autres artistiques ou culturelles, parfois sportifs. Elles ont plaisir à les voir germer, éclore et grandir.

Femmes éclaireuses

En embrassant cette capacité maternelle commune à toutes, nous honorons donc la compassion et la générosité qui nous unissent en tant que femmes. Cette tendresse et notre dévouement contribuent à illuminer les vies de ceux que nous chérissons. Puissions-nous toujours trouver la force et la sagesse nécessaires pour guider et protéger nos enfants, nos projets et tous ceux qui ont besoin de notre amour. Ainsi, nous laisserons un héritage d’amour et de bienveillance qui perdurera bien au-delà de notre présence physique.

Femmes souveraines

Malheureusement,  la vie et la société malmènent souvent ces valeurs féminines et maternelles, sans égalité réelle entre hommes et femmes.

A être trop dans une énergie d’action (le yang), il n’est pas rare de s’oublier, voire de se déprécier. C’est pourquoi il importe de prendre soin de vous ; de ne pas toujours faire mais être, simplement. Les massages et soins énergétiques permettent cette reconnexion à son corps et à soi.

Etes-vous prête à retrouver votre équilibre entre votre yin et votre yang ? Sublimer votre puissance féminine, c’est possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut